• Les lieux et monuments
  • Les musées de New York
  • Les quartiers de New York
  • Visites et activités
  • Les pass pour visiter New York
  • Formalités d’entrée aux Etats-Unis
  • Les transferts aéroport à New York
  • Les transports
  • New York en questions
  • Lieux à voir en dehors de New York
  • Les bons plans pour réserver votre voyage à New York
  • Préparatifs pratiques pour un voyage à New York
  • Le passage de l’immigration américaine
  • Vos premiers pas à New York
  • Les bons plans pour visiter New York
  • Les bons plans pour les musées
  • Les bons plans shopping à New York
  • Les bons plans pour les bars et restaurants
  • Les bons plans pour les transports
  • New York avec des enfants
  • New York en amoureux
  • New York au fil des saisons
  • Véhicule privé : aéroports à Manhattan
  • Véhicule privé : Manhattan aux aéroports
  • Véhicule privé : aéroports à Brooklyn
  • Véhicule privé : Brooklyn aux aéroports
  • Limousine : aéroports à New York
  • Limousine : New York aux aéroports
  • Hélicoptère : Manhattan à l’aéroport JFK
  • Le Roi Lion
  • MJ The Michael Jackson Musical
  • Retour vers le futur
  • Chicago sur Broadway
  • Moulin Rouge! The Musical
  • The Book of Mormon
  • Hell’s Kitchen
  • Cabaret at the Kit Kat Club
  • Tommy, The Who à New York
  • Water for Elephants
  • The Great Gatsby
  • Harry Potter and the Cursed Child
  • Blue Man Group
  • Visite guidée de Central Park à vélo
  • Le meilleur de Brooklyn
  • Visite guidée sur le jazz à New York
  • Visite guidée du quartier de Midtown
  • Visite du Sud de Manhattan
  • Greenwich Village, SoHo, Little Italy et Chinatown
  • Visite guidée de Harlem et Gospel
  • Visite de Brooklyn à vélo
  • Food Tour en français à New York
  • Visite de Grand Central Terminal
  • Visite guidée du meilleur de Queens
  • Visite de New York spéciale ados
  • Visite guidée sur les pompiers
  • Spécial famille : l’enquête policière !
  • Basket – NBA à New York
  • Baseball – New York Yankees
  • Hockey NHL – New York Rangers
  • Restaurants
  • Avis sur les hôtels à New York
  • Quel pass choisir pour faire des économies sur vos visites à New York ?

Twin Towers : les anciennes tours du World Trade Center

Les tours jumelles du World Trade Center furent pendant 30 ans les plus hautes tours de Manhattan. Retour sur la genèse d'un projet pharaonique.

twin towers world trade center

Les Twin Towers, le cœur de l’ancien World Trade Center

  • Dépassées aussitôt par les 443 mètres de la Willis Tower de Chicago (ex-Sears Tower), les tours jumelles du World Trade Center ne sont pas restées longtemps les plus hautes du monde. Mais pendant 30 ans, postées en proue de l’île de Manhattan, les jumelles babyloniennes semblaient incarner les colonnes d’Hercule, portes du Nouveau Monde, « Golden door » accueillant les immigrants dans la baie de New York, avec autant de portée symbolique que la statue de la Liberté .
  • C’est leur force qui leur fut fatale. Si elles ont impressionné l’imagination collective, en cette fin de siècle, réveillé l’exaltation jusqu’à l’irrationnel, avec un destin digne des pires épisodes bibliques, elles étaient d’abord le produit d’une géniale innovation qui permit de gagner de la hauteur en allégeant considérablement leur poids. Et c’est cette innovation structurelle, précisément, qui fut leur talon d’Achille.

Un architecte fan du Corbusier

  • Minoru Yamasaki, américano-japonais, étudiant en architecture des universités de Washington et de New York, travailla d’abord dans le cabinet de Shreve, Lamb et Harmon, les concepteurs de l’ Empire State Building , sans savoir qu’il rivaliserait bientôt avec ses maîtres. L’enfant de Seattle, fan inconditionnel de Mies van der Rohe et Le Corbusier, fit sa réputation avec des œuvres saluées par la critique parmi lesquelles l’aéroport de Saint Louis.
  • C’est à lui que l’on confia la tâche de revitaliser la pointe sud de Manhattan. Au beau milieu des années 60, la région New York-New Jersey déclinait comme centre de commerce et de trafic maritime au profit de Houston et de la Nouvelle Orléans. New York avait le besoin urgent d’un projet spectaculaire pour reprendre la main. Les travaux pharaoniques furent lancés dès 1966 pour s’achever en 1971.

skyline twin towers

Deux colosses aux pieds d’argile

  • Hautes de 110 étages chacune et culminant à 413 et 417 mètres, les façades avaient exigé 20 000 m² de verre pour l’ensemble, avec plus de 43 000 fenêtres plutôt étroites (56 cm de large), prises dans des fuseaux particulièrement denses de colonnes porteuses. Si le cœur d’une tour supportait, avec son réseau de communication et d’ascenseurs, 60% de la charge statique, le reste reposait sur les seules façades. Simple, efficace, économique, rapide à monter, l’ensemble était très léger pour son volume, malgré les 200 000 tonnes d’acier exigées pour l’ouvrage.
  • Les Twins étaient donc deux cages vides, capables de résister aux poussées diverses sans transférer les contraintes au centre de la structure, mais en les répartissant sur l’ensemble de l’enveloppe extérieure. L’architecture avait été prévue pour résister aux agents atmosphériques, aux tremblements de terre, comme aux chocs accidentels. On avait notamment en tête ce bombardier qui s’était écrasé contre l’Empire State Building en 1945 et cet avion qui avait percuté la tour Art Déco du 40 Wall Street l’année suivante. Malheureusement, lors des attentats du 11 septembre 2001, les tours n’ont pu résister à la chaleur dégagée par la combustion de 75 700 litres de kérosène déversées dans chacune d’elles.

Entre confiance et conquête

  • Portes de l’Amérique et phares de New York, les tours ont inspiré le meilleur comme le pire. Leur arrogance insupportable pour les uns, leur laideur ou leur vacuité pour les autres, déchaînèrent critiques et polémiques innombrables, dès les expropriations en masse du quartier vétuste de Radio Row qui allait être rasé pour l’excavation nécessaire au chantier.
  • Leur architecte avait défendu son projet : « le World Trade Center doit devenir la vivante représentation de la foi en l’homme, en l’humanité, de son besoin de dignité individuelle, de sa confiance en la coopération et, à travers cela, de sa capacité à trouver la grandeur ». Minoru Yamasaki s’est éteint en 1986. 15 ans avant son œuvre.

world trade center

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Préparez votre voyage à New York

Destination new york : le guide incontournable sur new york, activités et excursions à new york, transferts aéroports à new york, les comédies musicales à new york en 2024, visites guidées de new york en français.

  • Mentions légales
  • Contactez-nous
  • Politique de confidentialité
  • Gestion des cookies

Blick auf das brennende World Trade Center in New York nach dem Anschlag am 11.9.2001. Zwei Flugzeuge sind an diesem Morgen kurz hintereinander in die Türme des World Trade Center gerast. Bei den schweren Explosionen wurden außer den Insassen der  [...] Utilisation éditoriale uniquement, nous contacter pour toute autre utilisation

  • Les Décodeurs
  • Les 20 ans du 11-Septembre

Vingt ans après le 11-Septembre, visualisez, minute par minute, le déroulé d’une journée qui a marqué l’histoire

Temps de Lecture 3 min.

Vos sélections

  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Messenger
  • Partager sur Facebook
  • Envoyer par e-mail
  • Partager sur Linkedin
  • Copier le lien

Décryptage Dans ce format visuel, « Le Monde » revient sur les principaux événements de ce jour tragique.

Il est 15 h 33 à Paris lorsque les programmes habituels de France 2 s’interrompent pour laisser place à un flash spécial annonçant plusieurs « explosions » retentissantes à New York, au World Trade Center, évoquant l’hypothèse d’un attentat alors que les premières images des tours jumelles en feu s’affichent à l’écran. A ce moment-là, les deux tours ont déjà été frappées, mais journalistes comme téléspectateurs n’imaginent pas encore l’ampleur inédite de ces attaques.

Trois ans ont été nécessaires à la commission nationale sur les attaques terroristes contre les Etats-Unis pour publier son rapport officiel retraçant précisément les événements de cette journée. A l’occasion du 20 e  anniversaire des attentats terroristes les plus meurtriers de l’histoire, nous en présentons une chronologie visuelle.

19 hommes appartenant à Al-Qaida embarquent dans quatre avions de ligne américains : les vols 11 , 175 , 77 et 93 .

Ils sont sur le point de détourner les quatre engins contre des bâtiments emblématiques des États-Unis.

Voici, minute par minute, les principaux événements de cette journée.

Dix-neuf hommes appartenant à l'organisation terroriste islamique Al-Qaida embarquent dans quatre avions de ligne américains : les vols 11 , 175 , 77 et 93 . Armés de couteaux et de gaz lacrymogène, ils sont sur le point de détourner les quatre engins contre des bâtiments emblématiques des États-Unis.

La tour nord du World Trade Center quelques minutes après l'impact avec le vol 11 d'American Airlines

Un bilan de 2 977 morts

Si l’on exclut les 19 terroristes, ces quatre attaques ont causé 2 977 morts, selon le décompte communiqué par les autorités. La commission nationale rapporte que 2 973 personnes ont perdu la vie le jour des attentats – dont les passagers et les membres d’équipage à bord des avions piratés –, ce à quoi ont été ajoutées, quelques années plus tard, quatre personnes mortes après avoir été exposées au nuage de poussière.

Parmi les victimes figurent 348 pompiers, dont beaucoup sont morts à la suite de l’effondrement de la tour sud, qui a pris les secouristes par surprise. On compte également 62 policiers morts à l’intérieur ou au pied des tours jumelles, dont un membre des services secrets et un membre du FBI, 20 fonctionnaires travaillant pour la Port Authority of New York and New Jersey (l’administration propriétaire du World Trade Center) ou l’Etat de New York, et 10 secouristes employés dans le secteur privé, ainsi que le chien policier renifleur de la Port Authority, Sirius.

Au Pentagone, 125 personnes travaillant dans le bâtiment ont été tuées par l’impact du vol 77 d’American Airlines, dont 70 civils et 55 militaires. Toutes les victimes des attentats ne sont pas américaines, puisque 372 ressortissants de 77 pays ont péri dans ces attaques, représentant 12,5 % du bilan.

L’évacuation des tours a sauvé neuf personnes sur dix

Même si le bilan est très lourd, il aurait pu se révéler plus catastrophique encore, étant donné l’ampleur des destructions, sur le site du World Trade Center notamment.

Dans son rapport final sur les attentats, publié en 2005 , le National Institute of Standards and Technology (NIST) a notamment souligné combien l’évacuation des tours jumelles avait été efficace le matin du 11 septembre 2001. Dans la tour nord, frappée en premier, à 8 h 46, la quasi-totalité (99 %) des 7 500 occupants situés sous la zone d’impact de l’avion a pu sortir avant son effondrement. Dans la tour sud, presque tous les occupants des étages en dessous la zone d’impact ont pu être sauvés, à l’exception de onze personnes.

En revanche, les personnes travaillant au-dessus des zones détruites par les crashs n’ont eu quasi aucune chance de survie. C’est particulièrement vrai pour la tour nord, dans laquelle aucune des 1 355 personnes situées au-delà du 91 e  étage n’a pu survivre.

Image du vol 11 d’American Airlines qui s’encastre dans la tour nord du World Trader Center, coupant du monde tous les occupants au-delà du 91e étage.

Dans la tour nord, tous les occupants au-dessus de la zone d'impact sont morts

Dans la tour sud, l’évacuation a commencé juste après que la tour nord a été frappée. Ces dix-sept minutes d’intervalle ont permis de sauver 2 281 des 2 900 occupants des étages supérieurs. Après l’impact, dix-huit personnes ont même pu descendre en empruntant le seul escalier qui n’avait pas été totalement détruit.

Image du vol 175 d’United Airlines juste avant l’impact avec la tour sud, qui coupera presque tous les accès aux 637 personnes qui se trouvent encore au-dessus du 76e étage.

Dans la tour sud, 92 % des occupants ont pu être évacués

Avant l’attaque, 17 400 personnes étaient présentes dans la tour, loin des 40 000 à 50 000 occupants habituels en début de journée. Plusieurs explications à cela : c’était la rentrée scolaire et une élection primaire se tenait ce jour-là, ce qui a pu retarder l’arrivée de nombreux travailleurs. Si les deux tours avaient été pleinement occupées, le NIST estime que plus de trois heures auraient été nécessaires pour évacuer chacun des bâtiments, ce qui aurait pu porter le bilan humain à près de 14 000 morts.

La procédure d’évacuation avait été revue et améliorée depuis l’attentat à la bombe de terroristes islamistes contre les tours jumelles, le 26 février 1993 , qui avait fait six morts et plus d’un millier de blessés. Plus des deux tiers des personnes présentes dans les jumelles avaient déjà procédé à des exercices.

Près de 3 800 survivants sont morts depuis les attentats

Le bilan officiel ne comprend que les personnes mortes le jour même des attentats. Mais les décès indirects ayant eu lieu les années suivantes sont également très nombreux, à cause de l’exposition au nuage de poussières toxiques généré par l’effondrement du World Trade Center – les tours jumelles et le bâtiment 7 – qui a recouvert le sud de Manhattan pendant plusieurs jours.

D’après les données du World Trade Center Health Program , 3 779 survivants ou secouristes du 11-Septembre sont morts d’une pathologie liée aux attentats : maladies des voies aérodigestives (41 %), cancers (40 %) ou maladies mentales (18 %). Les secouristes, qu’ils soient pompiers, policiers ou médecins, sont ceux qui ont payé le plus lourd tribut : 2 901 d’entre eux sont morts dans les vingt ans qui ont suivi l’attentat.

Les centres de contrôle et de prévention des maladies américains (CDC) estiment qu’environ 400 000 secouristes, survivants ou habitants ont inhalé les polluants contenus dans l’épais nuage de poussière (ciment, amiante, fibre de verre, plomb, mercure). Aujourd’hui encore, on estime qu’au moins 65 000 personnes bénéficiant du programme de santé du World Trade Center souffrent d’une maladie liée aux attentats.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  Continuer à lire ici  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe .

Lecture restreinte

Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article

Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.

Envie de lire la suite ? Les articles du Monde en intégralité à partir de 5,99 €/mois

Envie de lire la suite ? Les articles en intégralité à partir de 5,99 €/mois

11-Septembre : le cours des événements, minute par minute

Les attentats du 11 septembre 2001, revendiqués par Oussama Ben Laden, leader du groupe terroriste Al-Qaïda, ont fait près de 3 000 morts et plus de 6 000 blessés. Vingt-et-un ans après, retour sur une journée qui a marqué les esprits et a changé le cours du monde.

11 septembre 2001

Ce mardi 11 septembre 2001, à New-York, le ciel est bleu. Comme d’habitude, en début de matinée, des milliers d’employés défilent dans les rues bondées du quartier de Manhattan, pour rejoindre leurs bureaux. 

La tour nord du World Trade Center est touchée

À 8h46 , un bruit vient briser l'ambiance qui se dégage des rues. Celui du moteur d’un avion. Les New-yorkais lèvent la tête et ont à peine le temps d'apercevoir un Boeing 767 de la compagnie American Airlines, s’écraser contre la tour nord du World Trade Center, entre les 93e et 99e étages. 

Dans la tour, trois cages d'escalier d'urgence sont sectionnées, emprisonnant des centaines de personnes. Des flammes jaillissent de l’immeuble.

À bord de l’avion, il y avait 81 passagers et 11 membres d’équipage. Parmi eux, cinq terroristes. Quelques minutes plus tôt, l’Egyptien Mohammed Atta, présenté comme le coordonnateur du détournement, était aux commandes.

Avant l’impact, une hôtesse joint sa compagnie aérienne et donne des informations qui vont s'avérer cruciales. Le terroriste, lui, essaye de faire une annonce, mais se trompe du bouton. C’est en réalité aux contrôleurs aériens de Boston qu’il s’adresse : " Nous détenons des avions. Restez juste calmes et tout ira bien pour vous. Nous retournons à l’aéroport ", déclare-t-il.

Au même moment, à un peu plus de 1500 km de là, en Floride, le président des États-Unis, George W. Bush, est en visite, dans une école élémentaire de la ville de Sarasota. Il y rencontre les élèves de l’école Emma E. Booker.

Juste avant son intervention sur l’éducation et la politique mise en place par le gouvernement pour aider les élèves défavorisés, son chef de cabinet lui indique qu’un " petit avion bimoteur " a percuté la tour Nord. Ils supposent qu’il ne s’agit que d’un accident.

Bush Emma E Booker

Manhattan pris de panique 

À Manhattan, les New-yorkais, d’abord sidérés par ce qu’ils viennent de voir, prennent conscience des dégâts. Le quartier entre dans un état de panique. Les appels téléphoniques se multiplient, les sirènes de pompiers tournent de façon continue et des cris se font entendre. De nombreux passants s’amassent à proximité de la tour. 

À 8h51 , un contrôleur aérien de New York se rend compte que le vol 175 a, lui aussi, été détourné. Les terroristes ont tué le pilote et le copilote, avant de prendre possession des commandes et de changer la direction du vol. Le contrôleur aérien tente de contacter les pilotes puis alerte le New York Center, sans y parvenir. L’avion descend de plus en plus vite. Il prend la direction de New York. Après avoir, dans un premier temps, ordonné aux travailleurs de la tour sud  d'y rester, les autorités donnent l'ordre d’évacuer les deux tours jumelles.

La deuxième tour du World Trade Center est percutée

À 9h03 , dans le ciel, le Boeing 767, correspondant au vol 175, de la compagnie United Airlines, fonce tout droit vers la deuxième tour du World Trade Center. Le vol transportant 56 passagers et 9 membres d’équipage percute la tour Sud, à 950 km/h, entre les 77e et 85e étages.

À l’école élémentaire Emma E. Booker, Andrew Card, le chef de cabinet, prévient une nouvelle fois le 43e président des États-Unis : " Un nouvel avion a frappé la deuxième tour. L’Amérique est attaquée ", lui chuchote-t-il, à l'oreille.

George W. Bush reste de marbre et écoute les enfants lire, jusqu'au bout. Il les remercie et les félicite, avant de quitter la salle de classe. 

Dans le quartier de Manhattan, un peu plus de 10 minutes plus tard, les tours jumelles prennent feu. D’épais nuages de fumée et de poussière se forment. Les secours affluent, massivement, à proximité des lieux et tentent d’évacuer les employés. Coincées dans les tours, de nombreuses personnes appellent les services d’urgence et leurs proches, afin de comprendre ce qui se passe. Beaucoup suffoquent. Devant les yeux ébahis des passants, des travailleurs des tours du World Trade Center sautent par les fenêtres du bâtiment. Un acte de désespoir et de résignation, pour échapper aux flammes.

The Falling man

George W. Bush décide de prendre la parole, depuis la Floride, sous les applaudissements des élèves qu’il est venu rencontrer : " Aujourd’hui, nous avons vécu une tragédie nationale. Deux avions se sont écrasés dans le World Trace Center, dans ce qui semble être une attaque terroriste, contre notre pays ".

Le Pentagone, frappé à son tour

À 9h37 , un Boeing 757, de la compagnie American Airlines, transportant 65 personnes, s’écrase contre la façade ouest du Pentagone, près de Washington. Le bâtiment abrite le département de la Défense.  Face à ce troisième détournement, les autorités de l'aviation civile ferment l'espace aérien américain et ordonnent à tous les avions en vol d'atterrir sur l'aéroport le plus proche.

Pentagone

Quelques minutes plus tard, les passagers du vol 93, parti de Newark, dans le New Jersey, sont informés des événements de Manhattan, par téléphone. Quatre terroristes à bord de leur avion sont en train de détourner leur vol. Les passagers élaborent un plan et tentent de reprendre les commandes de l’avion.

Un quatrième avion s'écrase et les tours s'effondrent

À 9h59 , près d'une heure après avoir été heurtée par le second avion, la tour sud s’effondre. Les nuages de cendres et de poussières, formés plus tôt, s’abattent sur la face sud de Manhattan. À 10h03,  le vol 93 s’écrase, prématurément, au sol, en Pennsylvanie, tuant les 44 personnes à bord. Les passagers auraient réussi à maîtriser deux des terroristes, l'un d'eux, présent dans le cockpit, a choisi d'écraser prématurément le Boeing, afin d'empêcher les passagers d'en reprendre le contrôle.

À 10h28 , la tour nord du World Trade Center imite sa jumelle, et s’effondre. Un deuxième nuage de poussière recouvre Manhattan. Les New-yorkais présents sur place en ressortent blancs, couverts de cendres. Pour plus d'informations, voir :  11-Septembre ; une survivante se bat toujours pour aider les victimes des fumées toxiques

Trente minutes plus tard , le maire de New-York demande l’évacuation des rues de Manhattan. Les passants s’exécutent et fuient, par milliers.  George W. Bush, à bord d’Air Force One, atterrit, vers midi , à Offutt. Cette base de l'United States Air Force, se situe dans le Nebraska. Il y décide de placer les forces armées américaines en état d’alerte maximale. Dans la foulée, le maire de Washington place la ville en état d’urgence. 

Dans l’après-midi, à 17h25 , le bâtiment 7 du World Trade Center, situé à proximité des deux tours jumelles, s’effondre, lui aussi, après avoir brûlé pendant des heures. Il abritait notamment le PC de crise de la mairie de New York. 

Le début d'une longue traque

Après avoir atterri à la Maison Blanche, à 18h54 , George W. Bush s’adresse à la nation. À 20h30 , il déclare que les citoyens, le " mode de vie " américain et " la liberté " ont été attaqués. Il ajoute : " aucune distinction ne sera faite entre les terroristes qui ont commis ces actes et ceux qui les hébergent ".  Les regards se tournent vers l'Afghanistan et Oussama Ben Laden. Le leader d'Al-Qaïda est soupçonné d’être à l’origine de ces attentats. Il a déjà affirmé, par le passé, qu’il frapperait le pays " pour se débarrasser du démon américain ". Les États-Unis demanderont aux talibans de le leur livrer. Face au refus de ces derniers, George W. Bush décide de lancer une intervention internationale, en Afghanistan, afin de capturer le saoudien.

Ben Laden

C'est le 2 mai 2011 , après des années de traque, qu'Oussama ben Laden sera retrouvé, au Pakistan, et tué par des forces spéciales américaines. À 5h30, lors d’une allocution solennelle depuis la Maison-Blanche, Barack Obama, 44e président des États-Unis, annoncera : " Justice est faite. Oussama Ben Laden a été tué ". Pour plus d'informations, lire :  Ben Laden, le chef terroriste d'Al Qaïda est mort

Au total, Près de 3000 personnes ont perdu la vie lors des attentats du 11 septembre 2001 et 6200 ont, elles, été blessées. Parmi les victimes figurent environ 500 pompiers et membres des secours qui sont intervenus, pour la plupart à New York. De nombreux Américains souffrent, depuis, de nombreuses séquelles, telles que des cancers, liés à la respiration de poussières toxiques. Ces attentats sont les plus meurtriers que le monde ait connu. Pour plus d'informations, voir aussi :  11-septembre : survivre à l'enfer des tours du World Trade Center

Attentats USA : dynamique de l'effondrement des tours jumelles

Attentats USA : dynamique de l'effondrement des tours jumelles

au sommaire

Cette force, qui assure la cohésion et l'organisation de tous les éléments constitutifs de l'Univers, en passant par la course des planètes autour de notre soleil, a joué un rôle catalyseur de premier plan dans cette catastrophe. On le sait après les premières analyses : l'énergie dégagée lors des impacts des deux avions avec la structure des tours n'était pas suffisante pour provoquer leur effondrement effondrement . Par contre, la chute de la partie supérieure, écrasant successivement les niveaux inférieur tout en prenant rapidement de la vitesse vitesse et accumulant de plus en plus d'énergie est venue à bout de la construction construction .

Quelques scientifiques ont aussi émis l'avis que les tours se seraient de toutes façons effondrées après la collision avec les avions, même en l'absence de feu feu .

Nos articles

à lire aussi

Chimie, énergie, environnement : la recherche appliquée et la R&D sont au cœur de la croissance de demain. Des domaines de spécialisation qui offrent de bons débouchés. © Fotolia

Actualité de l'emploi

Bac +5 : sciences, les secteurs d'emplois de demain

question réponse

• 30/01/2020

Notre univers ne se limite pas à la Voie lactée ! Quelle est sa taille ? En photo : amas de galaxies aux confins de l'univers photographié par Hubble. © Nasa, ESA, Hubble, Relics

Quelle est la taille de l'univers ?

• 04/02/2023

La carte du rayonnement fossile observé par le satellite Planck sur toute la voûte céleste. Les différences de couleurs indiquent des différences de températures. Elles existent donc mais sont très faibles et bien réparties. Cette lumière ayant été émise peu après le Big Bang, l'image montre, même après des analyses fines, que l'univers est très probablement isotrope. © ESA, Planck Collaboration

Nous serions perdus dans un univers isotrope

• 17/09/2016

Le satellite Planck, mission à laquelle a participé Hervé Dole, devant le fond diffus cosmologique, émis 370.000 ans environ après le Big Bang. © Nasa, ESA

Comment l’univers est devenu transparent ?

• 21/09/2017

Sciences, sectes et religion

Philosophie

Sciences, sectes et religion

• 30/01/2003

L’infini : mystères et limites de l'Univers. Ici, le cœur de la Voie lactée observé dans l'infrarouge par le télescope spatial Spitzer. © Nasa, JPL-Caltech, S. Stolovy (SSC/Caltech), Wikimedia Commons, DP

L'infini : mystères et limites de l'Univers

• 03/09/2020

Nébuleuse du Crabe, photo prise par le télescope spatial Hubble de la Nasa. © Nasa/ESA, domaine public 

10 questions essentielles sur l'Univers

• 19/08/2019

Nébuleuse du Crabe prise par le télescope spatial Hubble de la NASA. © NASA, ESA, J. Hester and A. Loll (Arizona State University) - Domaine public

L'histoire de l'univers

• 05/02/2012

Dynamique des galaxies : les progrès des simulations numériques récompensés

Dynamique des galaxies : les progrès des simulations numériques récompensés

• 28/12/2005

La C/2017 O1 (ASASSN1) photographiée le 18 septembre à l’occasion de son passage à proximité (visuelle) de la grappe d’étoiles des Pléiades. © Greg Hogan

Une comète à observer dans le ciel d’automne aux jumelles !

La comète C/2018 Y1 Iwamoto, le 9 février 2019. © Gerald Rhemann, Spaceweather

C/2018 Y1 Iwamoto, la comète à observer aux jumelles cette semaine

• 13/02/2019

Dans l’univers, les étoiles se structurent en galaxies, en amas et en superamas. Ici, le cœur de la Voie lactée, vu en infrarouge. À grande échelle, la structure de l'univers est dite « lacunaire », car majoritairement constituée de vide cosmique. © Nasa/JPL-Caltech/S. Stolovy (SSC/Caltech)

Quelle est la structure de l’univers ?

• 29/05/2023

La vision que l’Homme s’est forgée de l’univers a évolué au fil des siècles… Découvrez comment ! © De Boeck

Livre : la vision de l’univers depuis 2.000 ans chez De Boeck

• 20/12/2013

Entièrement modélisée, la pénétration de l’avion dans le bâtiment a ensuite pu être visualisée et, surtout, étudiée de près. Crédit : Purdue University image/Voicu Popescu

Technologie

L'écroulement des tours du World Trade Center simulé sur ordinateur

• 22/06/2007

La dynamique des fluides offre parfois de bien belles images comme ici, une dispersion de peinture dans de l’eau. © ADA_photo, Shutterstock

Dynamique des fluides : 5 images de toute beauté

• 16/12/2016

La sélection de la

Le Printemps de l’esprit critique est une manifestation nationale qui rassemble de nombreux acteurs de la culture scientifique et de l’éducation aux médias proposant des événements, ateliers, conférences et des formations sur tous les territoires. © Kien, Adobe Stock

Découvrez les résultats du baromètre de l'esprit critique !

Le satellite Gaia observant et mesurant les objets de la Voie lactée. À droite, les galaxies du petit et grand nuage de Magellan. © satellite : ESA/ATG medialab & Voie lactée : ESA/Gaia/DPAC; CC BY-SA 3.0 IGO. Acknowledgement: A. Moitinho

Le satellite Gaia révèle Shakti et Shiva, des « fossiles » de la naissance de la Voie lactée

Les sépultures de 67 individus brutalement assassinés ont été retrouvés dans la région de Caral, site archéologique mythique du Pérou. Image générée par IA. © Ruslan Gilmanshin, Adobe Stock

Archéologie

Ces squelettes vieux de 2 500 ans révèlent un massacre au cœur des Andes péruviennes

Concept de rover LVT proposé par la société Venturi Astrolab. © Venturi Astrolab

Exploration humaine

Artemis : trois entreprises en compétition pour construire un véhicule lunaire tout-terrain pour la Nasa

Sur cette vue d’artiste figurent deux étoiles à neutrons de faible dimension mais de densité très élevée sur le point de fusionner et d’exploser en kilonova. Cet événement particulièrement rare devrait se traduire par l’émission d’ondes gravitationnelles et de sursauts gamma courts. L’une et l’autre émissions ont été effectivement observées le 17 août 2017 par Ligo-Virgo et Fermi-Integral respectivement. Diverses observations détaillées menées au moyen des télescopes de l’ESO ont confirmé la nature de cet objet – une kilonova – situé au sein de la galaxie NGC 4993 à quelque 130 millions d’années-lumière de la Terre. Ce type d’objet constitue la principale source d’éléments chimiques lourds, tels l’or et le platine, dans l’Univers. © University of Warwick/Mark Garlick

Devons-nous notre existence aux ondes gravitationnelles ?

La plus grande caméra astronomique jamais construite. Cette caméra sera livrée à l’Observatoire Vera C. Rubin aux abords de la Cordillère des Andes au Chili en mai 2024 afin d’être installée sur son télescope. Les premières images sont attendues au printemps 2025. © Jacqueline Ramseyer Orrell, SLAC National Accelerator Laboratory

Astrophysique

La plus grande caméra astronomique jamais construite bientôt installée sur son télescope

L'inflexibilité intentionnelle au travail, c'est s'approprier le contrôle de son temps. © KOTO, Adobe Stock

L'inflexibilité intentionnelle, ou l'art de savoir dire « non » pour être plus productif au travail

Les serpents tournants d'Akiyoshi Kitaoka. Vous avez certainement déjà croisé ces serpents ; ils sont l’œuvre du Japonais Akiyoshi Kitaoka. Ils sont matérialisés par une multitude de cercles, composés eux-mêmes de cercles concentriques. Lorsque nous balayons du regard cet assemblage, ils s’animent sous l’effet de la répétition et de la concentricité. © Akiyoshi Kitaoka, DR

Top 15 des illusions d'optique les plus surprenantes

Transmettre la culture

est le plus vieux métier du monde

Inscrivez-vous à la lettre d'information La quotidienne pour recevoir toutes nos dernières Actualités une fois par jour.

À voir aussi

attentats du 11 septembre

musee tours 37

plus hautes tours du monde

age de univers

wtc effondrement

effondrement gravitationnel

effondrement gravitaire

effondrement de fonction onde

jumelles 10 50

Définitions associées

  • Définition simple de "soleil"
  • L'Énergie : qu'est-ce que c'est ?
  • Définition simple de "catalyseur"
  • L'univers, c'est quoi ?

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

le premier mois sans engagement

  • Opinions et débats
  • Immigration
  • Dossiers politique
  • Dossiers famille et éducation
  • Voir les dossiers France
  • International
  • Moyen-Orient
  • Voir les dossiers International
  • Catholicisme
  • Catholicisme France
  • Catholicisme Monde
  • Le Collège des cardinaux
  • La Documentation catholique
  • Protestantisme
  • Dossiers spiritualité
  • Lexique religieux
  • Voir les dossiers Religion
  • Économie française
  • Économie internationale
  • Entreprises
  • Média et presse
  • Économie solidaire
  • Voir les dossiers Économie
  • Programme et critiques TV
  • Art et expositions
  • Livres et idées
  • Voir les dossiers Culture
  • COP28 2023 (Dubaï)
  • Biodiversité
  • Voir les dossiers Planète
  • Alimentation et santé
  • Écologie et santé
  • Voir les dossiers Santé
  • Art de vivre
  • Recettes de cuisine
  • Voir les dossiers Art de vivre
  • Jeux Olympiques Paris 2024
  • Voir les dossiers Sport
  • Dernières infos AFP
  • Newsletters
  • Lire le Journal
  • La Croix l’Hebdo
  • Mots Croisés
  • La Croix International
  • Librairie La Croix

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

  • le 11/09/2022 à 17:25
  • Modifié le 12/09/2022 à 00:39

Lecture en 2 min.

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

Une personne place un drapeau américain sur le mémorial pour les victimes du 11-Septembre à New York, le 11 septembre 2022

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

Des personnes regardent une installation lumineuse en hommage aux victimes du 11-Septembre à New York, le 10 septembre 2022

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

Le président américain Joe Biden lors d'une cérémonie d'hommage aux victimes du 11-Septembre au Pentagone, le 11 septembre 2022

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

Les tours jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001 à New York, après avoir été percutées par deux avions détournés par des pirates de l'air d'Al-Qaïda

Une personne place un drapeau américain sur le mémorial pour les victimes du 11-Septembre à New York, le 11 septembre 2022

  • Envoyer par mail Envoyer
  • Partager sur Facebook Partager
  • Partager sur Twitter Twitter

Les Etats-Unis ont honoré dimanche la mémoire des près de 3.000 personnes tuées lors des pires attentats jamais connus, le 11 septembre 2001, qui ont changé "le cours de l'Histoire de l'Amérique", selon le président Joe Biden.

A New York, la foule réunie près de l'impressionnant musée-mémorial de Manhattan s'est tue à plusieurs reprises pour des minutes de silence, marquant les moments exacts où les quatre avions piratés par des commandos islamistes s'étaient écrasés, et où les deux tours du World Trade Center s'étaient effondrées dans un déluge d'acier et de poussière.

Dans le public à New York, la vice-présidente Kamala Harris a écouté la très longue liste des noms des victimes. Joe Biden participait lui à une autre cérémonie, au Pentagone.

"Le chagrin s'efface un peu avec le temps, mais l'absence permanente de mon père reste toute aussi présente", a confié le fils de Jon Leslie Albert, une des victimes des attentats, après avoir lu le nom de son père.

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

Des personnes regardent une installation lumineuse en hommage aux victimes du 11-Septembre à New York, le 10 septembre 2022 / AFP

Un autre proche de victime, appelant les personnalités politiques présentes à apaiser les profondes divisions de l'Amérique, a affirmé qu'"on ne devrait pas avoir besoin d'une autre tragédie pour unir notre nation".

Le 11 septembre 2001, 2.977 personnes avaient péri dans les attentats les plus meurtriers de l'Histoire, commis par l'organisation jihadiste Al-Qaïda.

Deux avions avaient percuté les deux tours du World Trade Center, à New York, un troisième avait éventré le Pentagone et un quatrième, qui semblait viser le Capitole ou la Maison Blanche, s'était écrasé dans une zone boisée de Shanksville, en Pennsylvanie, après une contre-attaque des passagers.

Aucune personne à bord des quatre avions ne survécut.

- Elizabeth II -

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

Le président américain Joe Biden lors d'une cérémonie d'hommage aux victimes du 11-Septembre au Pentagone, le 11 septembre 2022 / AFP

A Washington, Joe Biden s'est recueilli au Pentagone. L'air solennel, une main posée sur le coeur, il a participé à une cérémonie de dépôt d'une couronne de fleurs près de ce bâtiment où un des avions détournés s'était écrasé, tuant 184 personnes.

"Je sais que pour ceux qui ont perdu quelqu'un, 21 ans est à la fois une éternité et si peu de temps", a déclaré le démocrate à la tribune, sous une pluie fine.

Joe Biden a partagé un message envoyé le 11 septembre 2001 par la reine Elizabeth II, décédée jeudi, au peuple américain. "Le chagrin est le prix à payer pour l'amour", avait écrit la souveraine.

"Le cours de l'Histoire de l'Amérique a changé ce jour-là", a repris le président.

Mais ce qui n'a pas changé, c'était "le caractère de cette nation", "les sacrifices, l'amour, la générosité" dont les Etats-Unis sont capables, a-t-il martelé.

"En ce jour il ne s'agit pas du passé, mais de l'avenir", a poursuivi Joe Biden, appelant les Américains à défendre la démocratie, garante de la liberté que les terroristes avaient voulu "ensevelir sous le feu, la fumée et les cendres".

Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

Les tours jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001 à New York, après avoir été percutées par deux avions détournés par des pirates de l'air d'Al-Qaïda / AFP

Jill Biden, Première dame des Etats-Unis, a elle participé à une cérémonie à Shanksville, en Pennsylvanie. Le 11-Septembre "nous rappelle qu'avec du courage et de la gentillesse, nous pouvons être une lumière dans cette obscurité", a-t-elle déclaré, tout en ajoutant que les initiatives des passagers du vol 93 avaient sauvé de nombreuses vies, dont peut-être celle de son mari, alors sénateur américain, qui se rendait au Capitole ce jour-là.

Des responsables internationaux ont eux aussi rendu hommage aux victimes de cet attentat qui avait marqué le monde entier.

"Au moment où nous nous souvenons du 11-Septembre et des vies innocentes perdues, nous nous souvenons aussi de la solidarité qui nous avait soudés pendant ces heures sombres", a tweeté le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Au-delà du terrible bilan des milliers de décès et de blessés, des milliers d'autres étaient mortes dans les années suivantes à cause de maladies causées par les fumées toxiques de l'effondrement des tours jumelles.

  • Attentat (hors France)
  • Politique française

Footer banner mobile

  • Le journal papier et l’Hebdo en version numérique
  • Les 3 newsletters quotidiennes « L’essentiel »
  • Les newsletters thématiques
  • L’accès aux archives

Footer banner desktop

  • Lycée Averroès : grâce à des dons, l’établissement musulman annonce ouvrir à la prochaine rentrée
  • Mort d’Alexis Grüss, maître du cirque équestre et fervent catholique
  • Fin de vie : le plan du gouvernement pour les soins palliatifs
  • Viry-Châtillon, Montpellier : les jeunes sont-ils plus violents ?
  • Guerre Israël-Hamas : Tel-Aviv annonce un retrait de troupe du sud de la bande de Gaza
  • Rwanda : la crise dans l’est du RD-Congo ravive le douloureux souvenir du génocide
  • La Chine organise des exercices militaires en mer de Chine, pour répondre à ceux des États-Unis
  • Guerre Israël-Hamas : sur le site du festival Nova, le besoin de mémoire pour toujours
  • « Prier 15 jours avec Christian Bobin, poète de la joie »
  • Des femmes, des hommes et des dieux : réflexions musulmanes sur le mystère pascal
  • Génocide au Rwanda : « La religion a été un moteur de résilience pour beaucoup »
  • Dimanche in Albis : pourquoi le deuxième dimanche de Pâques s’appelle-t-il ainsi ?
  • Après la destruction d’un pont à Baltimore, la crainte de répercussions économiques
  • Automobile : à Valenciennes, Toyota passe au 100 % hybride avant le tournant du tout-électrique
  • Agriculteurs : l’Assemblée adopte en première lecture une loi en faveur de prix planchers
  • Eaux Nestlé : l’Anses recommande de renforcer la surveillance des sites de captage

L’actu à ne pas manquer

  • Actualité politique
  • Gouvernement Attal
  • Faits divers
  • Procès et affaire judiciaire
  • Loi, projet de loi et réforme
  • Attentat en France
  • Baccalauréat 2024
  • Guerre en Ukraine
  • Attentat dans le monde
  • Guerre, crise et conflit
  • Conflit israélo-palestinien
  • Conflit du Haut-Karabakh
  • Géopolitique
  • Élections européennes 2024
  • Élection présidentielle américaine 2024
  • Tension Chine - États-Unis
  • Union européenne (UE)
  • Organismes internationaux
  • Personnalité politique
  • Pape François
  • Vatican et Curie romaine
  • Synode sur la synodalité (2021/2024)
  • Santé du pape
  • Démission du pape
  • Conclave (élection du pape)
  • Fête religieuse catholique 2024
  • Glossaire mots religieux
  • Sacrement catholique
  • Emploi et travail
  • Conjoncture (entreprise)
  • Consommation
  • Pouvoir d’achat
  • Biocarburant
  • Épargne et placement
  • Impôt sur le revenu 2024
  • Grève en France
  • Crise économique et sociale
  • Transition énergétique
  • Réchauffement et changement climatique
  • Sources d'énergie
  • Ouragan, cyclone et typhon
  • Incendies de forêt
  • Énergies renouvelables
  • COP - Conférence climats
  • Catastrophe et accident nucléaire
  • Découverte et exploration de l'Espace
  • Coronavirus (covid-19)
  • Vaccin (vaccination)
  • Épidémie et pandémie
  • Drogue et addiction
  • Scandale alimentaire et sanitaire
  • Perturbateur endocrinien
  • Corps humain
  • PMA (procréation médicalement assistée)
  • Livre, roman et BD
  • Critique ciné, film et documentaire
  • Prix littéraires 2024
  • Festival BD d'Angoulême 2024 (FIBD)
  • Oscars 2024
  • César du cinéma 2024
  • Festival de Cannes 2024
  • Festival d’Avignon 2024
  • Sortie culturelle en famille
  • Personnalité culturelle
  • Mort et funérailles de personnalité
  • Grands dossiers culture
  • Conseils de jardinage
  • Retraite spirituelle
  • Pèlerinage à Lourdes 2024
  • Pèlerinage chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle
  • Série et reportage
  • Idées cadeaux de Noël 2024
  • Service client
  • Courrier des lecteurs
  • Résilier votre abonnement
  • L'équipe
  • Espace Presse
  • Découvrir LA CROIX numérique
  • Faire un don
  • Inscription à la newsletter
  • Mots croisés gratuits en ligne
  • La Croix Español
  • La Croix Africa
  • BAYARD BELGIQUE
  • BAYARD JEUNESSE
  • EDITIONS BAYARD
  • Groupe Bayard
  • MILAN PRESSE
  • Librairie Bayard
  • NOTRE FAMILLE
  • NOTRE TEMPS
  • EVEILALAFOI.FR
  • LE MONDE DE LA BIBLE
  • POINTS DE REPÈRE
  • PRIONS EN EGLISE
  • Chantons en eglise

Nous et un nombre restreint de nos partenaires publicitaires utilisons des témoins pour recueillir certaines de vos données et les utilisons afin d’améliorer votre expérience et de vous présenter des contenus et des publicités personnalisés. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations, veuillez revoir les paramètres de confidentialité de votre appareil et de votre navigateur  (Nouvelle fenêtre)  avant de poursuivre votre visite. En savoir plus  (Nouvelle fenêtre) 

Vous naviguez sur le site de Radio-Canada

Début du contenu

La construction des tours jumelles : le World Trade Center avant le 11 Septembre

En 1946, les héritiers Rockefeller proposaient la construction d'un immense centre d'affaires internationales dans le sud de Manhattan, pour symboliser la puissance américaine. L'historien Harold Bérubé raconte comment le World Trade Center, rasé depuis par des terroristes, est devenu un emblème de New York.

La construction des tours jumelles rappelle celle de l’Empire State Building, lancée avant la crise économique des années 1930. « La construction du bâtiment va devenir intimement liée à cette idée d’en faire un témoignage de la résilience économique des États-Unis », affirme Harold Bérubé.

De la résistance

Des critiques se manifestent dès les années 1960, car il faut détruire plus de 150 bâtiments et fermer 5 rues. Certains s’inquiètent de ses répercussions sur la vie communautaire du quartier, et des architectes et des urbanistes dénoncent le gigantisme du projet.

Les tours du World Trade Center en construction, le 16 mars 1971

Getty Images / Keystone

Malgré tout, la première pelletée de terre a lieu en 1966. Le chantier est immense. Par concours, la Port Authority of New York and New Jersey, qui administre le projet, choisit l’architecte américain Minoru Yamasaki, qui conçoit les cinq bâtiments. « Une de ses qualités est que dans ses constructions antérieures, il a trouvé toutes sortes de stratégies pour échapper au brutalisme qu’on peut parfois associer aux édifices de l’époque », fait remarquer Harold Bérubé.

Les tours devaient être plus petites, mais on impose à Minoru Yamasaki 930 000 m 2 d’espace supplémentaire. Il ajoute donc 30 étages à chacune des tours, ce qui les mène à 110.

Le World Trade Center est inauguré le 4 avril 1973. Les tours sont les plus hauts gratte-ciel du monde, mais seulement pendant quelques mois. « Chicago va damner le pion de New York en 1974 avec l’inauguration de la Sears Tower », explique Harold Bérubé.

Les tours jumelles sèment la discorde. Malgré tout, elles deviennent un symbole de New York.

Un premier attentat

En 1993, des terroristes islamistes font exploser une bombe dans le stationnement souterrain d’une des tours.

«  Les tours sont un symbole de puissance politique, mais surtout économique des États-Unis. […] Les frapper, c’est frapper l’Amérique en son cœur.  » —  Une citation de   Harold Bérubé, historien

Huit ans plus tard, d’autres terroristes réussissent l’impensable. Les tours s’effondrent à la suite de l’impact causé par les avions lancés sur elles; plus de 2000 personnes y trouvent la mort. Aujourd’hui, les gratte-ciel ont été remplacés par un immeuble plus modeste, le One World Trade Center, et par un lieu commémoratif.

En terminant, Harold Bérubé analyse la faisabilité d'un tel projet de nos jours.

Recommandé pour vous

  • Dernière Mise à jour : 5 avril 2024 à 12h03 GMT

JDC

  • Institutions
  • Partis politiques
  • Ressources minières
  • Agro-industrie
  • Publi-reportage
  • Groupe BGFIBank
  • Faits divers
  • Volley-ball
  • Autres sports
  • Basket-ball
  • Football
  • Expositions
  • Grand angle
  • Journal Officiel

› Société

En ce moment, congo : inauguration des tours jumelles de brazzaville en 2022.

D’une hauteur de 30 étages, c’est un projet qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la République du…

Les tours jumelles de Brazzaville seront inaugurées en 2022.

D’une hauteur de 30 étages, c’est un projet qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la République du Congo et la République populaire de Chine.

Les deux tours jumelles construites à Brazzaville seront inaugurées en début d’année 2022. L’annonce a été par l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin . D’une hauteur de 30 étages, c’est un projet de la coopération entre le Congo et la Chine .

Après cette information, le diplomate chinois a également annoncé la construction d’un centre de maintenance aéronautique . La Chine construira cet infrastructure à Brazzaville.

« Malgré la crise économique et sanitaire que traverse le monde, les projets d’intérêt commun entre la Chine et le Congo seront mis en œuvre » , a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse.

Ma Fulin a profité pour relever l’engagement de la Chine  dans le développement socio-économique du Congo. Cet engagement est visible au cours des 20 dernières années. C’est à travers la réalisation d’un certain nombre de projets. Pour lui, c’est une coopération mutuellement profitable entre la Chine et le Congo.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

À lire aussi.

tour jumelles date

AGL Congo accentue son engagement zéro déchet

Le 3 avril 2024, à l’occasion de la journée mondiale zéro déchet, l’équipe…

journaldebrazza.com

Congo : liberté provisoire pour Ludovic Itoua

Le Directeur général des impôts a été mis en liberté provisoire par le…

tour jumelles date

Congo : les députés autorisent le financement additionnel du Pro climat Congo-P177786

L’objectif est de renforcer la gestion des paysages et d’accroître le recours aux…

tour jumelles date

Côte d'Ivoire : Trois tours « jumelles » vont être construites dans la commune du Plateau

tour jumelles date

La commune du Plateau ce mercredi (Ph KOACI) 

Trois tours jumelles devraient être construites dans la commune du Plateau . Nous apprenons qu'en marge du 9è sommet de l’ AFRICA CEO FORUM à Abidjan, le Ministre du Tourisme, Siandou Fofana , a signé un protocole d’accord avec la société ACC relativement à la construction de trois tours « jumelles », sur l’actuel site abritant le siège de l’Agence ivoirienne de presse ( AIP ).

Le coût des infrastructures immobilières est estimé à environ 187 milliards de francs CFA, apprend-on.

Selon nos informations, le projet porte sur la conception, le financement, la réalisation, la commercialisation, la gestion et l’exploitation de trois immeubles de respectivement 30, 35 et 40 étages sur une emprise de 16 720 m² issue d’une aire constructible de 13.062 m2, à l’emplacement de l’actuel siège de l’ AIP .

Ledit projet devrait intégrer une clinique de première catégorie, des commerces, un hôtel de grand luxe, des résidences et des bureaux, des parkings souterrains sur trois niveaux, pour une capacité de de 1370 emplacements, selon l’accord.

Il faut noter que, le projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement touristique 2018-2025, dénommée « Sublime Côte d’Ivoire », ayant pour versants « Abidjan Business City », « Abidjan Medical City » et « Abidjan Smart City ».

Il vise à renforcer le positionnement de destination touristique pour les affaires de la capitale économique ivoirienne pour en faire un hub du tourisme médical sous-régional et une « ville intelligente » ayant des commodités en matière de mobilité et de connectivité.

Enfin, au regard du tas d'annonces de projet urbain au Plateau , reste à savoir si ce nouveau projet verra le jour.

Donatien Kautcha, Abidjan 

tour jumelles date

Infos à la une

tour jumelles date

Communiqués

tour jumelles date

INFOS CÔTE D'IVOIRE

tour jumelles date

VIDEO KOACI   Voir+

Burna Boy - Tested, Approved & Trusted

File : LES TOURS JUMELLES.jpg

File history, file usage on commons, file usage on other wikis.

File:LES TOURS JUMELLES.jpg

Original file ‎ (807 × 535 pixels, file size: 49 KB, MIME type: image/jpeg )

Summary [ edit ]

Licensing [ edit ].

  • to share – to copy, distribute and transmit the work
  • to remix – to adapt the work
  • attribution – You must give appropriate credit, provide a link to the license, and indicate if changes were made. You may do so in any reasonable manner, but not in any way that suggests the licensor endorses you or your use.
  • share alike – If you remix, transform, or build upon the material, you must distribute your contributions under the same or compatible license as the original.

Click on a date/time to view the file as it appeared at that time.

You cannot overwrite this file.

There are no pages that use this file.

The following other wikis use this file:

  • World Trade Center

This file contains additional information such as Exif metadata which may have been added by the digital camera, scanner, or software program used to create or digitize it. If the file has been modified from its original state, some details such as the timestamp may not fully reflect those of the original file. The timestamp is only as accurate as the clock in the camera, and it may be completely wrong.

tour jumelles date

Structured data

Items portrayed in this file, copyright status, copyrighted, copyright license, creative commons attribution-sharealike 4.0 international, 31 may 2011, source of file, original creation by uploader.

  • Twin Towers (New York City) in 1983
  • CC-BY-SA-4.0
  • Self-published work

Navigation menu

logo

IMAGES

  1. La construction des tours jumelles : le World Trade Center avant le 11

    tour jumelles date

  2. Les Tours Jumelles Histoire Des Arts

    tour jumelles date

  3. Tours Jumelles du New York

    tour jumelles date

  4. EN IMAGES. Des tours jumelles au One World Trade Center

    tour jumelles date

  5. » Les théories fumeuses du 11 Septembre : les tours jumelles du World

    tour jumelles date

  6. Tours Jumelles du New York

    tour jumelles date

VIDEO

  1. l'attaque foireuse des tour jumelles

COMMENTS

  1. World Trade Center

    Les deux tours emblématiques du World Trade Center (WTC 1 et WTC 2 appelées aussi « Twin Towers », littéralement « tours jumelles ») avaient toutes deux 110 étages. 1 WTC, la tour Nord, s'élevait à 417 mètres et possédait une antenne de télévision de 109,8 m de haut qui fut ajoutée en 1978. 2 WTC, la tour Sud, s'élevait à 415 ...

  2. Effondrement des tours du World Trade Center

    L' effondrement des tours du World Trade Center a été l'évènement central des attentats du 11 septembre 2001, durant lesquels chacune des tours jumelles a été frappée par le détournement d'un avion de ligne. La tour sud (2 WTC) s'est effondrée à 9 h 59 (heure locale), moins d'une heure après avoir été frappée par le 2e avion ...

  3. Attentats du 11 septembre 2001

    Date Mardi 11 septembre 2001 8 ... Deux avions sont projetés sur les tours jumelles du World Trade Center (WTC) à Manhattan et un troisième sur le Pentagone, siège du département de la Défense, à Washington, tuant toutes les personnes à bord et de nombreuses autres travaillant dans ces immeubles.

  4. Twin Towers : les anciennes tours du World Trade Center

    Les tours jumelles et le pont de Brooklyn en 1992. (Photo Sander Lamme) Deux colosses aux pieds d'argile. Hautes de 110 étages chacune et culminant à 413 et 417 mètres, les façades avaient exigé 20 000 m² de verre pour l'ensemble, avec plus de 43 000 fenêtres plutôt étroites (56 cm de large), prises dans des fuseaux particulièrement denses de colonnes porteuses.

  5. Vingt ans après le 11-Septembre, visualisez, minute par minute, le

    On compte également 62 policiers morts à l'intérieur ou au pied des tours jumelles, dont un membre des services secrets et un membre du FBI, 20 fonctionnaires travaillant pour la Port ...

  6. 11-Septembre : le cours des événements, minute par minute

    Les tours jumelles du World Trade Center brûlent, derrière l'Empire State Building, à New York, le 11 septembre 2001. Ce mardi 11 septembre 2001, à New-York, le ciel est bleu. Comme d'habitude, en début de matinée, des milliers d'employés défilent dans les rues bondées du quartier de Manhattan, pour rejoindre leurs bureaux.

  7. 11 septembre 2001 : L'attentat du World Trade Center à New York

    Abonnez-vous http://bit.ly/inasociete12/14 | France 3 | 12 septembre 2001Des attentats terroristes ont frappé les tours jumelles du World Trade Center à Ne...

  8. Attentats USA : dynamique de l'effondrement des tours jumelles

    Bien que l'effondrement des tours jumelles du World Trade Center de New York le 11 septembre dernier ait été provoqué en tout premier lieu par l'écrasement des deux Boeing pilotés par des...

  9. Les Etats-Unis honorent les victimes du 11-Septembre, 21 ans après

    Les tours jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001 à New York, après avoir été percutées par deux avions détournés par des pirates de l'air d'Al-Qaïda . AFP.

  10. La construction des tours jumelles

    Les tours du World Trade Center en construction, le 16 mars 1971. Malgré tout, la première pelletée de terre a lieu en 1966. Le chantier est immense. Par concours, la Port Authority of New York ...

  11. La chute des Tours Jumelles en images (11 septembre 2001)

    Le matin du 11 septembre 2001, deux Boeing 767 percutaient les Tours Jumelles du World Trade Center (WTC). Moins de deux heures plus tard, les deux Tours s'...

  12. 4 avril 1973 : l'inauguration du World Trade Center

    Après sept années de travaux, les six bâtiments du complexe, dont les fameuses tours jumelles, sont inaugurés. La cérémonie consacre le nouveau quartier d'affaires mais marque aussi l ...

  13. Tours jumelles

    Des tours jumelles sont deux immeubles identiques voisins de grande hauteur.

  14. Congo : inauguration des tours jumelles de Brazzaville en 2022

    Les deux tours jumelles construites à Brazzaville seront inaugurées en début d'année 2022. L'annonce a été par l'ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin. D'une hauteur de 30 étages, c'est un projet de la coopération entre le Congo et la Chine. Après cette information, le diplomate chinois a également annoncé la construction ...

  15. LES TOURS JUMELLES DE BRAZZAVILLE BIENTÔT OPÉRATIONNELLES

    Il ne reste plus que les derniers réglages pour qu'elles soient mises en service. Les tours jumelles de Brazzaville vont être fonctionnelles cette année rapporte la visite effectuée par Jean Jacques Bouya ce 31 janvier 2023. Plus de précisions dans ce reportage signé Écho du Vrai.

  16. Côte d'Ivoire : Trois tours « jumelles » vont être ...

    La commune du Plateau ce mercredi (Ph KOACI) Trois tours jumelles devraient être construites dans la commune du Plateau. Nous apprenons qu'en marge du 9è sommet de l' AFRICA CEO FORUM à ...

  17. File:LES TOURS JUMELLES.jpg

    File:LES TOURS JUMELLES.jpg. From Wikimedia Commons, the free media repository. File. File history. File usage on Commons. File usage on other wikis. Metadata. Size of this preview: 800 × 530 pixels. Other resolutions: 320 × 212 pixels | 640 × 424 pixels | 807 × 535 pixels.

  18. DIRECT

    Inauguration des Tours jumelles de Mpila par le Président de la République Denis Sassou-N'Guesso. #telecongoSouscrivez-vous pour plus d'avantages : https://w...

  19. Tours Jumelles

    Days. 00. Hours. 00. Minutes